Soutien au développement de la Garde nationale

Florence Parly, ministre des Armées, a signé des conventions de soutien à la politique de réserve avec le groupe Bouygues et ses différentes filiales (TF1, Colas, Bouygues construction) et le cabinet d'audit KPMG France, le 18 avril dernier.

À travers cette démarche, chacune des entreprises signataires s'engage à octroyer à ses salariés - ayant la qualité de réservistes opérationnels - des dispositions facilitant l'accomplissement de leurs périodes de réserve. Ces aménagements concernent en particulier le nombre de jours accordés par l'entreprise, le maintien d'une partie du salaire ou encore la durée du préavis accordés par l'employeur pour les activités de réservistes. Cette implication forte des entreprises, avec plus de 500 conventions signées à ce jour, contribue indéniablement à l'atteinte des objectifs de montée en puissance et d'emploi de la garde nationale. En effet, fin 2017, le ministère des Armées comptait plus de 36 000 réservistes opérationnels, soit une hausse de 13% par rapport à 2016, dont 3 500 sont employés quotidiennement. La dynamique se poursuit et devrait permettre d'atteindre, fin 2018, l'objectif du ministère des Armées de 40 000 réservistes dans la garde nationale dont 4 000 serviront au quotidien. Florence Parly se réjouit de cette démarche citoyenne qui facilite l'engagement des Français - tout particulièrement de nos jeunes concitoyens - dans la défense de notre pays et la protection de nos compatriotes.
Source : ministère des Armées

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Reconversion 2.0

Reconversion 2.0

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.