Un chasseur alpin meurt en mission à La Réunion

En mjeremyamoroso.jpgission de courte durée au 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine, le caporal-chef de 1re classe Jérémy Amoroso est décédé des suites d’un malaise après une activité d’entraînement encadrée et programmée.

Dans l’après-midi du 28 décembre 2021, le caporal-chef de 1re classe Jérémy Amoroso a été victime d’un malaise après une marche section. Evacué avec un pronostic vital engagé, le soldat est décédé dans la soirée du 30 décembre 2021. Né le 14 mai 1984 à Chambéry, il a accompli toute sa carrière au 13e bataillon de chasseurs alpins de Barby près de Chambéry (73). Il s’engage le 5 août 2003. En 2004, il est projeté en Guyane sur l’opération Harpie comme combattant et s’y distingue par sa rusticité. En 2005, il prend part à l’opération Boali en République Centrafricaine en tant que pilote d’engin blindé. Son sang-froid est précieux lors des missions de contrôle de zone à Bangui. Il accède au grade de caporal le 1er octobre 2006 après avoir suivi avec brio une formation générale élémentaire. Il sert en 2007 lors de l’opération Pamir en Afghanistan. Le 1er mars 2008, il accède au grade de caporal-chef puis est de nouveau engagé en Afghanistan en 2009 en tant que pilote d’engin blindé. Cette mission lui vaut d’être cité. Projeté en Côte d’Ivoire et au Gabon sur l’opération Licorne en 2011, il participe à l’évacuation de plusieurs milliers de civils. Il est de nouveau cité pour ses actions lors d’une violente prise à partie durant laquelle il manœuvre pour protéger son commandant d’unité. Il obtient la distinction de caporal-chef de 1re classe le 5 août 2014. En 2015, il est engagé en mission de courte durée en Nouvelle-Calédonie pour une mission de soutien à Nandai puis est déployé à plusieurs reprises dans le cadre de l’opération Sentinelle comme chef de groupe. En 2016, il sert de nouveau au Gabon. En 2017, il est projeté au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. Fin 2021, il est de nouveau engagé à La Réunion dans le cadre d’une nouvelle mission de courte durée.
Le caporal-chef de 1re classe Jérémy Amoroso est titulaire de la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze ; de la médaille d’outre-mer avec agrafes République centrafricaine, République de Côte d’Ivoire et Sahel ; de la médaille commémorative française avec agrafe Afghanistan ; de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze et de la médaille de la protection militaire du territoire avec agrafe Sentinelle.
Agé de 37 ans, le caporal-chef de 1ere classe Jérémy Amoroso était marié et père de trois enfants. Unie dans la peine, l'UNC présente ses condoléances à ses proches et à ses frères d'armes.

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Aide à la reconversion

Aide à la reconversion

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.