Deux soldats du 1er Spahis tués au Mali

Florence Parly, ministre des Armées, a annoncé mercredi 21 février la mort au combat au Mali de deux hommes du 1er régiment de Spahis de Valence (26).

Le maréchal des logis-chef Emilien Mougin et le brigadier-chef de 1re classe Timothée Dernoncourt sont tombés dans l’accomplissement de leur mission alors qu’ils étaient engagés dans une vaste opération de contrôle de zone dans une région frontalière du Mali avec le Niger, dans la matinée du 21 février. Leur véhicule blindé léger du groupement tactique désert blindé engagé dans l’opération Barkhane a été frappé par un engin explosif improvisé dans la région de Ménaka. Un 3e homme a été blessé.

« Je salue leur engagement mené au nom de la France et de ses valeurs pour lutter contre le fléau des groupes armés terroristes au Sahel. Leur sacrifice renforce notre détermination à poursuivre ce combat. C’est toute la communauté militaire, aujourd’hui endeuillée, qui exprime sa solidarité et son soutien », a déclaré la ministre.

L'UNC présente ses sincères condoléances aux proches et aux frères d'armes des soldats tués. Elle les assure de tout son soutien, et exprime des vœux pour le rétablissement de leur camarade blessé.

Actualités multimédia

Actualités multimédia

Rejoignez l’UNC !
Qui peut adhérer à l’UNC, cette association bientôt centenaire ?
Que peut vous apporter l’UNC ?
Reconversion 2.0

Reconversion 2.0

Vous êtes en recherche d’emploi (premier emploi, transition professionnelle ou en reconversion…) et vous avez besoin d’une solution enfin efficace pour réussir votre projet.
La Voix du Combattant

La Voix du Combattant

Trait d'union entre les adhérents, il ouvre largement ses colonnes aux témoignages et articles historiques.